Welcome! Anonymous

Infos Spécial AVA2C et +

Textes, articles, études, etc...venez y poster toutes les infos sur l'AVAC que vous trouverez

Modérateurs: skeivy, Robine, Mariposa, Karine

Infos Spécial AVA2C et +

Messagepar Robine » 12 Juin 2009, 01:15

Allez je rapatrie le fameux post de Docti ! Point de départ de ce forum ;)

Les mamans parlant d'AVA2C (Accouchement Vaginal Après 2 Césariennes) commencent à fleurir sur le forum, et ça fait plaisir :)
Elles savent toutes malheureusement à quel point il est difficile de trouver le bon accompagnement tant le personnel médical est ultra-réticent à l'ava2c.

L'accompagnement d'un AVAC n'est pas chose aisée déjà, même si bien heureusement il tend à se répandre, mais dès qu'on passe à 2 césariennes, gloups.
C'est pourquoi je fais un post spécial AVA2C(quand je dis AVA2C, c'est deux césariennes ou plus), non par discrimination envers les AVAC, mais parce qu'un utérus bi-cicatriciel, ça change tout, malheureusement, au niveau des politiques d'accompagnement.

Nous sommes quand même quelques unes à vouloir nous battre pour cet AVA2C et je propose un post centralisant toutes les infos qu'on peut avoir : textes, études, livres, discus, témoignages, professionnels, équipes, hôpitaux favorables aux tentatives d'AVA2C, etc...

Mais c'est aussi un endroit ou on peut partager, échanger sur nos parcours, cheminements, questionnement, coups de blues ou bonnes nouvelles, etc...

Ce premier post on peut en faire un post récap avec infos, stats et études, je viendrai régulièrement le mettre à jour avec les nouvelles données que vous voudrez bien partager.
Je commence un peu ce soir, mais je ne mets que ce que mon cerveau fatigué me permettra, je compte sur vous aussi pour la suite :D



======================================================


Bref rappel:

Pour toute nouvelle maman qui se questionne sur une troisième grossesse après deux césariennes :

Votre gynéco vous proposera sans doute une troisième césarienne, mais ce n'est pas la seule alternative, ce n'est pas forcément la plus sûre.
Dans la majeure partie des cas, Il est prouvé qu'en l'absence de toute pathologie (foetale ou maternelle) même après deux césariennes, la voie basse est la plus sûre niveau sécurité et suite de couches, complications.
La plupart des équipes sont totalement réticentes aux tentatives d'AVA2C et se protègent du risque médico-légal. Pourtant certaines le font, certaines ont un protocole spécial AVA2C et sont en accord avec les dernières études faites à ce sujet.

C'est à vous de faire votre choix en connaissance de cause, la voix de votre gynéco n'est pas la seule voix.
Objectivement, l'AVA2C est possible et conseillé (hors cas particulier bien sûr!). Dans la réalité, il est très difficile de trouver le bon accompagnement, mais pas impossible!
Ce post est fait pour ça!

(voir études objectives citées en fin de post)


========================================================

Avantages, et inconvénients/risques d'un AVA2C :

Risques/inconvénients :


Inconvénients indirects :

- Le premier inconvénient, c'est de trouver l'accompagnement.
Il n'y a pas beaucoup d'équipes qui acceptent les AVA2C d'une part, et d'autre part, il faut réaliser que certaines, qui ont un protocole spécial AVA2C, ne le mettent pas forcément en pratique. (cf un témoignage d'une tentative d'ava2c au CHU de Nantes. )
C'est dur, mais il faut le savoir. Pas partir aveuglément et assurer ses arrières.


- La rigidité de certains protocoles diminuent les chances de réussite : d'abord des examens à faire avant la grossesse (risque que le résultat ne convienne pas), puis ne pas dépasser le terme, bébé bas, dilater de tant de cm par heure, ne pas dépasser une certaine durée de travail, monito continu, toco interne qui empêche une bonne mobilité, pression psychologique sont autant de frein au bon déroulement de l'accouchement.
Attention, l'échec n'est évidemment pas systématique, mais ce sont des entraves auxquelles il faut s'attendre.

En fait, c'est les inconvénients de l'accompagnement surtout.

Risques objectifs:

- Rupture utérine : il est de 0,9% d'après les études.


- Echec de l'AVA2C et nouvelle césarienne.



Avantages :

- 65% de réussite en moyenne !

-Bébé profite du jeu hormonal qui se met en place juste avant l'accouchement et protège son cerveau, (ocytocyne naturelle protège ses neurones en les "anesthésiant" pratiquement)

- Il décide de son heure, moins de risques de souffrances foetales, de détresse respiratoire à la naissance, et de séparation d'avec sa mère (néonat)

- Massage thoracique au passage dans le vagin, qui l'aide à expectorer ses sécrétions bronchiques,

- Pour la mère : récupération physique plus simple et plus rapide,

- Aucune suite chirurgicale, maman peut s'occuper du bébé tout de suite, moins de risque infectieux, risque de mortalité inférieur à celui de la césarienne

-Lien affectif, voire charnel, plus évident à s'instaurer, allaitement plus aisé

-Rémission psychologique importante : pour certaines femmes, l'accouchement par voie basse sera l'un des seuls moyens de se réconcilier avec elle-même, de réussir à revivre, recouvrer leur joie de vivre, de respirer après une lourde période suite aux précédentes césariennes, (et elles profiteront elles aussi, avec un accouchement naturel, d'un bain euphorisant d'endorphines et d'ocytocyne pendant quelques heures/jours après l'accouchement)

- Revalorisation de l'estime et de l'image de soi : accoucher et être active lors de son accouchement, s'être battue jusqu'au bout est une énorme étape dans la vie de certaines femmes pour se sentir à nouveau pleinement femmes, entières, sachant donner la vie naturellement.

=========================================================


*Discus sur la question de l'AVA2C :

AVA2C ou 3ème césarienne... je suis dans le doute... par ctpm

2 césarienne égale 3 obligatoirement????? par rere1303

mon ava2c envers et contre tout et tous! par serenity112

témoignages AVA2C à Nantes par mamour72

Avac après 2 césarienne par ethambre





*Documentation:


*Etudes, statistiques, livres, sites, textes, mémoires :


**L'Incontournable Site de l'association Cesarine
et son forum

**Compte-rendu des 35èmes Assises Nationales des Sages-Femmes

**ACCOUCHEMENT PAR VOIE BASSE ET UTERUS BI CICATRICIEL

**Risque de rupture utérine pour les femmes ayant eu une ou plusieurs césariennes (doc en anglais)

**Le site infogyn : accès gratuit pendant 15 jours avec accès vers les protocoles

**Cours sur utérus cicatriciel (pdf)

**Le Blog de Hélène Vadeboncoeur

**Article : Accoucher par voie naturelle après une césarienne (Oui...la conclusion énonce l'AVAxC ! )

** Accouchement à domicile : risque ou modèle ? 2005 ( Mémoire de fin d'études de SF, utérus cicatriciels p 61)

**Utérus bicicatriciel : la place de l'épreuve utérine



*Maternités, professionnels (équipes, SF libérales) favorables à la tentative d'AVA2C :

***BELGIQUE***

Renaix

Braine L'Alleud

Rocourt - Clinique Saint-Vincent
Attention le gygy ouvert à l'AVA2C est un praticien extérieur à la clinique : pour plus d'info voir sur le site Cesarine et contacter la personne qui a posté cette info dans la Récap'AVA2C.


***FRANCE***

06 Nice
Clinique Santa Maria. On ne sais jamais, si ça peut servir à quelqu'un...
( un gygy ouvert, demander le nom)

Bouches du Rhône (13)

Hopital Nord ( tres incertain avec bcp de protocoles)
Bouchard ( depuis 2010, tout recent)

Calvados (14)

CHR de Caen _ équipe OK pour attendre 41SA+4 mais pas plus.

Cher (18)

Un gynécologue de la clinique Guillaume de Varye à Saint Doulchard (banlieue de Bourges), accepte les AVAC2C (mais j'ai pas le nom)

Gard (30)

Nîmes - CHU Carémeau

Gironde (33)

Médecin acceptant tentative d'AVA2C


Haute-Garonne (31)

Paule de Viguier à Toulouse

Obstétricien (consultations échographie prénatale) ouvert au dialogue travaillant à Paule de Viguier : mp à lamererobine

Loir-et-Cher (41)

Hôpital de Blois ??? A voir, médecin qui acceptait parti à la retraite.

Loire-Atlantique (44)

Hotel Dieu à Nantes, voir Réseau Sécurité Naissance

Meurthe-et-Moselle (54)

Hôpital Saint Charles de Toul

Maternité Adolphe Pinard à Nancy (54)
( 2 gynéco, nous demander les noms)

Paris (75)

Paris 12 - le bien naître
- (quand ? qui ?) AVA2C tentés en plateau technique avec SF libérales - info datant de 2006. "il parait que" les SF anciennement rattachées au Bien Naitre ont migré sur la clinique Vinci ("groupe naissances")

Pyrénées Atlantiques - Pays Basque(64)

*Hôpital de Bayonne

*Oloron Ste Marie, polyclinique


Pyrénées Orientales (66)

Perpignan, Clinique notre dame d'espérance (=> dépend du gynéco)

Maternité du Parc à Colmar (68)


Rhône (69)

Lyon, Herriot (équipe sera transféré à Bron en 2008 ?)


Vosges (88)

Hôpital Saint Charles de Saint-Dié-des-Vosges (MP à Robine ou Karine pour le nom du médecin)


Seine Saint Denis (93)

Aulnay sous bois


Val De Marne (94)

Villeneuve St Georges

Vienne (56)


Chu de Poitiers

Nom d'un médecin dans ce chu, mp à Lamèrerobine

Yvelines (78)

*Le Chesnay - Hôpital Mignot, une rumeur d'AVA2C là bas (quand ? qui ?)

* Nanterre

======================================================
Modèle de lettre à envoyer aux équipes ayant formellement refusé de vous accompagner pour une tentative d'AVA2C.

Vous pouvez bien sûr la personnaliser, l'alléger ou rajouter des références (si c'est le cas, faites-nous part de vos lettres qu'on puisse aussi en profiter et pourquoi pas l'utiliser ;) ).



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Madame, Monsieur,

Je vous écris à la suite de notre rendez-vous du .../.../... .

Lors de ce rendez-vous, vous nous avez informés que vous n'accompagniez pas les tentatives d'Accouchement Vaginal Après 2 Césariennes (AVA2C), nous relatant les risques liés à cette pratique.

Nous avons pris connaissance de ces risques, et avons bien pris note de votre mise en garde.

Après documentation et consultation d'autres spécialistes, nous voudrions vous faire part de notre étonnement face au refus que vous nous avez opposé.

En effet, la pratique et les faits démontrent que tant à l’étranger qu’en France, de nombreuses femmes tentent et réussissent un accouchement par voie basse après 2 césariennes.

Les données consultables de la base Audipog* nous informent qu’en France, entre 1999 et 2005, 1154 femmes sur les 136000 accouchements que compte Audipog ont été recensées avec les caractéristiques suivantes : 2 césariennes antérieures, accouchement entre 37 et 41 SA, et bébé en présentation céphalique (cela représente un échantillon réduit de la population si l’on considère qu’il y a environ 800 000 naissances par an).
Sur ces 1154 femmes, 10 % ont tenté un accouchement par voie basse (certes, c'est peu), mais l'ont réussi pour 67 % d'entre elles.

Nous déplorons que votre établissement ne prenne pas en compte cet état de faits en France, car il peut arriver que des femmes (rajoutez si besoin « dont je fais partie » ) ayant mal vécu physiquement ou psychologiquement leurs deux premières césariennes renoncent au projet d’avoir un troisième enfant parce qu’on leur a dit que celui-ci naîtrait par césarienne et que vivre une troisième césarienne est inenvisageable pour elles. Certaines femmes vivent très bien leur(s) césarienne(s) mais pour (moi)d'autres, cette intervention est insupportable et lourde de conséquences tant psychiques que physiques.

L'AVAC après 2 césariennes est de plus en plus courant en France.
Certains établissement ont officiellement intégré la conduite à tenir devant un accouchement par voie basse sur utérus bi-cicatriciel dans leurs protocoles médicaux, tel le CHU de Toulouse ou le CHIV Villeneuve Saint Georges.

Et certains médecins faisant autorité dans la profession ne s'opposent pas à une voie basse après deux césariennes.

Nous avons compris que le principal risque était la rupture utérine, mais nous n'avons pas les mêmes données par rapport à son taux de survenue.

En effet, rien qu'en se référant à la conclusion du chapitre sur les utérus bi-cicatriciels de l'ouvrage « La Césarienne », (ed : Sauramp Médical) du Dr Claude Racinet, expert auprès de la cour d'appel de Grenoble, nous pouvons y lire page 118 :
"Le risque de rupture utérine parait donc modérément augmenté en cas d'utérus bi-cicatriciel. L'ensemble des résultats montre qu'une voie basse sur utérus bi-cicatriciel est une option raisonnable dans la mesure ou les patientes sont soigneusement sélectionnées, informées et motivées pour un accouchement par voie basse. [...]
Dans l'avenir, l'échographie de la cicatrice pourrait être un des examens pouvant inciter à accepter une voie basse."


L'échographie que cite le Pr Racinet, correspond à une étude menée par le Pr Rozenberg (gynécologue-obstétricien, CHU Poissy St-Germain). Cette étude conclut que si l'épaisseur de la cicatrice est supérieure à 3,5 mm, le risque de rupture utérine est faible, et que 70 % des femmes ayant un utérus cicatriciel présentent un segment inférieur d’épaisseur suffisante.
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=2814114 .

Même si les utérus de mères bi-césarisées sont un peu plus fins en moyenne, prendre ces chiffres en considération permettrait à de nombreuses femmes ayant un utérus bi-cicatriciel et souhaitant tenter un AVAC de pouvoir le faire en étant rassurées sur les risques de rupture utérine éventuelle.



Par ailleurs, l’étude américaine « Uterine rupture and dehiscence: ten-year review and case-control study » menée par les Dr Diaz, Jones, Seryakov et Mann en 2002 montre un taux de rupture utérine de 0,08 % tous accouchements confondus (cicatriciels et non-cicatriciels)
Nous vous invitons à consulter la page du site de Césarine sur la rupture utérine :
http://www.cesarine.org/avenir/consequences/rupture/
dans laquelle l'association a collecté, compilé et analysé la plupart des études médicales parues sur le sujet.

Toutes les informations contenues dans cette page ramènent à ceci : le risque est faible mais il n'existe pas de moyen de l'annuler totalement, et en cas de rupture utérine grave, seule la rapidité d'intervention permet de sauver le foetus. Pour autant, il ne faut pas croire que la césarienne itérative (césarienne programmée pour antécédent de césarienne) est la solution absolue au problème :
Certes, elle prévient la morbidité / mortalité foetale due à une rupture utérine massive, mais elle cause d'autres problèmes de morbidité maternelle (une césarienne étant une opération chirurgicale avec ses propres complications) ou foetale (détresse respiratoire notamment).

Le choix éclairé appartient à chaque couple. C’est pourquoi nous déplorons qu’au sein de votre établissement, nous n'ayons pu avoir ce choix pour le moment.

Dans l'espoir que nous soyons entendus, de quelque manière que ce soit, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de nos sentiments dévoués.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
* Audipog : Le Réseau Sentinelle AUDIPOG est constitué, depuis 1994, d'un ensemble de maternités volontaires publiques et privées, provenant de toutes les régions de France, utilisant ou non un dossier obstétrical AUDIPOG, informatisé ou non.
Les objectifs du Réseau Sentinelle, définis lors de sa création, étaient les suivants :
- surveiller, année après année, les indicateurs de santé périnatale (indicateurs de recrutement, de pratiques et de résultats), par une mise en commun des données issues des fichiers des maternités participant au Réseau ;
- fournir aux maternités un outil d'évaluation de leurs pratiques et de leurs résultats, en comparant les résultats des analyses pratiquées sur leurs propres fichiers à ceux du Réseau Sentinelle ;
- mettre en place des études multicentriques, à la demande d'un ou plusieurs membres du Réseau.
Dernière édition par Robine le 11 Jan 2010, 00:55, édité 2 fois au total.
Audrey, maman de 2 zouaves nés par césarienne, active pour le droit des femmes césarisées à vivre un accouchement respecté.
Un 3ème bébé en préparation, pour une belle naissance respectée en juillet 2013
Avatar de l’utilisateur
Robine
Admin
Admin
 
Messages: 1197
Inscrit le: 16 Mars 2009, 00:43

Messagepar searchb » 12 Juin 2009, 09:21

BRAVO !!!!
Avatar de l’utilisateur
searchb
Membre d'honneur
 
Messages: 263
Inscrit le: 24 Mai 2009, 11:30

Messagepar Karine » 12 Juin 2009, 09:31

Merci d'avoir mis ce post ici Robine !!!

Au même titre que les femmes souhaitant un AVAC il y a qq années étaient des pionnères et ont favorisé l'acceptation de l'AVAC par les gynécos, toutes celles qui se battent désormais pour vivre un AVA2C ou plus se battent à double titre : pour leur propre histoire mais aussi pour que d'autres femmes, dans le futur (proche j'espère), puissent vivre aussi un AVA2C et que cela devienne plus courant, voire la norme.
Karine, maman de 2 garçons.
n°1 né en Janvier 2001 par césarienne programmée pour siège décomplété et faux bassin limite.
n°2 né en Juin 2005, AVAC déclenché à DPA + 3j; le récit: viewtopic.php?f=13&t=98
Avatar de l’utilisateur
Karine
Modératrice
 
Messages: 1043
Inscrit le: 14 Avr 2009, 16:38

Messagepar Karine » 12 Oct 2009, 18:31

J'ajoute un lien vers une étude de 1998 favorable à l'AVA2C (même si les conditions décrites peuvent être discutables car ils préconisent une sélection minutieuse des femmes éligibles à la tentative d'AVA2C):
http://www.em-consulte.com/article/113690

Je copie juste la discussion:
DISCUSSION
Notre expérience portant sur 96 épreuves utérines montre qu’après une sélection soigneuse, la majorité de ces patientes peuvent accoucher par voie basse dans des conditions de sécurité satisfaisantes pour la mère et pour l’enfant.
Le risque de rupture utérine et ses conséquences sont réduits dans la mesure où l’épreuve de cicatrice est conduite de façon rigoureuse au sein d’une équipe complète et disponible. Nous avons observé dans notre série 3 déhiscences et aucun cas de rupture utérine complète. Les autres séries de la littérature rapportent des chiffres de succès et complications similaires (tableau III).

La sélection des patientes susceptibles d’accoucher par voie basse est primordiale, cependant certains critères peuvent faire réfuter de façon abusive l’épreuve de cicatrice.

L’antécédent d’échec de l’épreuve du travail ne paraît pas représenter une contre-indication majeure s’il n’existe pas de disproportion manifeste pour la grossesse actuelle. Dans notre étude 34,9 % des patientes accouchant par les voies naturelles ont donné naissance à des enfants de poids et de diamètre bi-pariétaux supérieurs aux enfants responsables de l’échec de l’épreuve du travail. Cette notion est largement retrouvée dans les études sur les utérus cicatriciels; Flamm en particulier rapporte:
67 % d’accouchements par voie basse après 107 césariennes pour dystocie d’engagement avec des nouveau-nés plus volumineux dans 31 % des cas [6].
La réalisation quasi systématique d’une radio-pelvimétrie par la plupart des obstétriciens est essentiellement liée au risque médico-légal. Cependant,plusieurs travaux récents rétrospectifs et prospectifs ont montré que la prédiction de l’issue du travail et du risque de rupture utérine par la radiopelvimétrie était mauvaise et que la pratique de cet examen était responsable de césariennes injustifiées [16, 17]. La radiopelvimétrie n’était pas réalisée systématiquement dans notre série, mais pratiquée en cas d’antécédent de césarienne pour disproportion foetopelvienne, suspicion de macrosomie foetale ou bassin
cliniquement rétréci.
L’ impression clinique de « bonnes conditions locales» pour l’accouchement évaluée en fin de grossesse a été mise en défaut; en effet 35 des 61 patientes présentant des conditions jugées défavorables en fin de grossesse ont accouché par voie basse.
La prédictive du risque de rupture utérine avant le travail pourrait faire appel à l’échographie de la cicatrice. Rozenberg et al. ont montré que le risque de rupture ou déhiscence de la cicatrice était d’autant plus faible que le segment inférieur était épais, la valeur prédictive négative d’une mesure supérieure à 3,5 mm étant de 99,3 % [18]. Il faut cependant noter que dans cette série, la voie basse avait été tentée uniquement 11 fois sur 75 utérus bicicatriciels.

Comme d’autres auteurs, nous avons constaté que l’association ocytociques et analgésie péridurale est souvent nécessaire pour optimaliser l’épreuve de cicatrice [6, 12, 19]. En particulier, en cas de dystocie
de démarrage, la direction précoce du travail s’est avérée efficace, 8 patientes sur 12 ayant accouché par voie basse. Ces conditions étant réunies, une stagnation de la dilatation de 2 h nous paraît être une indication formelle de césarienne afin de réduire le risque de désunion de la cicatrice utérine.
La révision de la cicatrice utérine a été réalisée dans
un tiers des cas. Il apparaît en effet que la réalisation d’une révision utérine systématique n’apporte pas d’éléments essentiels et présente des risques traumatiques et infectieux non négligeables [8, 20].
Cette expérience débutée dans le service depuis 6 ans associée aux données de la littérature confirme
que l’épreuve utérine sur utérus bicicatriciel menée de façon rigoureuse paraît une alternative raisonnable.
Le lieu d’accouchement des utérus bicicatriciels est essentiel, conditionnant la possibilité de surveillance et d’intervention rapide lors de la prise en charge de ces patientes.
Karine, maman de 2 garçons.
n°1 né en Janvier 2001 par césarienne programmée pour siège décomplété et faux bassin limite.
n°2 né en Juin 2005, AVAC déclenché à DPA + 3j; le récit: viewtopic.php?f=13&t=98
Avatar de l’utilisateur
Karine
Modératrice
 
Messages: 1043
Inscrit le: 14 Avr 2009, 16:38

Messagepar searchb » 12 Oct 2009, 20:30

VOUS FAITES UN SUPER BOULOT !!!
Avatar de l’utilisateur
searchb
Membre d'honneur
 
Messages: 263
Inscrit le: 24 Mai 2009, 11:30

Messagepar Robine » 13 Oct 2009, 00:09

Merci Karine !!!! Elle nous déniche de ces perles...
Audrey, maman de 2 zouaves nés par césarienne, active pour le droit des femmes césarisées à vivre un accouchement respecté.
Un 3ème bébé en préparation, pour une belle naissance respectée en juillet 2013
Avatar de l’utilisateur
Robine
Admin
Admin
 
Messages: 1197
Inscrit le: 16 Mars 2009, 00:43

Messagepar Karine » 13 Oct 2009, 09:37

La curiosité n'est pas toujours un vilain défaut :lol:
Karine, maman de 2 garçons.
n°1 né en Janvier 2001 par césarienne programmée pour siège décomplété et faux bassin limite.
n°2 né en Juin 2005, AVAC déclenché à DPA + 3j; le récit: viewtopic.php?f=13&t=98
Avatar de l’utilisateur
Karine
Modératrice
 
Messages: 1043
Inscrit le: 14 Avr 2009, 16:38

Messagepar Nynnakha » 05 Nov 2009, 18:29

Alors de mon coté, c'est à l'hopital St Charles de St Dié des Vosges(88) qu'est prévue ma tentative d'AVA2C !

J'envoie le nom du Dr en MP à Robine et Karine :)
Delphine, Maman de Nynna née par césa le 07/09/04, Keryann né par césa programmée le 22/11/06 et de Madenn, née le 15/12/09 par césarienne suite tentative AVA2C. Egalement mamange de Braegan, né par VB à 26SA suite IMG cause Spina Bifida.
Avatar de l’utilisateur
Nynnakha
AVAChanceuse
 
Messages: 40
Inscrit le: 02 Juin 2009, 22:15
Localisation: Pas de Calais

Messagepar Karine » 06 Nov 2009, 12:01

Merci ! j'ai ajouté l'info.
:D
Karine, maman de 2 garçons.
n°1 né en Janvier 2001 par césarienne programmée pour siège décomplété et faux bassin limite.
n°2 né en Juin 2005, AVAC déclenché à DPA + 3j; le récit: viewtopic.php?f=13&t=98
Avatar de l’utilisateur
Karine
Modératrice
 
Messages: 1043
Inscrit le: 14 Avr 2009, 16:38

Re: Infos Spécial AVA2C et +

Messagepar annags » 16 Mai 2011, 15:35

Est ce que vous avez déjà vu des études sur un risque accru de mort intra-utérin chez les utérus bicicatriciels dans les dépassements de terme??? Merci les autres m ont déjà aidée. Bises
annags
AVAChanceuse
 
Messages: 203
Inscrit le: 16 Oct 2010, 16:36

Re: Infos Spécial AVA2C et +

Messagepar Robine » 16 Mai 2011, 16:57

non pas vu ça, mais les cicatrices utérines, dès la première, augmentes le nombre de morts foetales oui (sans trop en connaitre la cause), mais ça n'a jamais, en tout cas à ma connaissance, été corrélé au dépassement de terme.
Audrey, maman de 2 zouaves nés par césarienne, active pour le droit des femmes césarisées à vivre un accouchement respecté.
Un 3ème bébé en préparation, pour une belle naissance respectée en juillet 2013
Avatar de l’utilisateur
Robine
Admin
Admin
 
Messages: 1197
Inscrit le: 16 Mars 2009, 00:43

Re: Infos Spécial AVA2C et +

Messagepar Karine » 16 Mai 2011, 17:35

Non, pas de lien entre utérus cicatriciel et augmentation de la mortalité en cas de dépassement de terme.
Voici un lien vers une étude relative aux dépassements de terme en général, et un tout petit chapitre à la fin sur les utérus cicatriciels (dont la seule problématique est : on déclenche ou pas).
http://www.em-consulte.com/article/1507 ... cherche/32

Il y a des références vers d'autres études, je n'ai pas pris le temps de regarder s'il y en avait d'intéressantes. J'ai lu vite fait, çà permet de mieux comprendre les positions des gynécos, et donc d'argumenter pour ne pas se laisser imposer quelque chose avec quoi on n'est pas d'accord.
Karine, maman de 2 garçons.
n°1 né en Janvier 2001 par césarienne programmée pour siège décomplété et faux bassin limite.
n°2 né en Juin 2005, AVAC déclenché à DPA + 3j; le récit: viewtopic.php?f=13&t=98
Avatar de l’utilisateur
Karine
Modératrice
 
Messages: 1043
Inscrit le: 14 Avr 2009, 16:38

Re: Infos Spécial AVA2C et +

Messagepar annags » 17 Mai 2011, 09:31

Merci, bon je supposes que ce qu elle veut dire c est qu on ajoute le risque accru connu lie au depassement a celui lie au cesa il y augmentation du risque. Je vais envoyer l etude ci dessus a ma doc ce qui m a rassure c est qu il n y a pas de correlation ente conditions locales favorables (mon col est encore ferme et bebe bien haut) et ava2c reussi (ma doc en gros penses que rien ne va se passer....). Merci les filles
annags
AVAChanceuse
 
Messages: 203
Inscrit le: 16 Oct 2010, 16:36

Re: Infos Spécial AVA2C et +

Messagepar Aurélie » 26 Août 2011, 12:17

Bonjour à toutes !
j'adore cette partie , tous ces articles , toutes ces infos ..... c'est un régal !
Existe t il des études plus récentes ?
toutes les études que j'ai eu l'occasion de lire date d'avant 2000 !
merci
Aurélie
AVAChanceuse
 
Messages: 66
Inscrit le: 20 Août 2011, 04:15
Localisation: Ile de la Réunion

Re: Infos Spécial AVA2C et +

Messagepar skeivy » 26 Août 2011, 17:23

Il faut fouiller un peu cette partie public, plus tu dois quelques autre references dans le forum, c'est encore un peu en vrac! :oops:
Séverine, deux filles.
Césa pour RCIU et siége à 42 sa , sous AG en 1996.
Echec AVAC, pas de bol...mauvaise equipe de garde, en 2008.
Un pont entre 2 rives, en paix avec mon histoire, recit ici:
viewtopic.php?f=7&t=301&hilit=accouchement+energetique
Avatar de l’utilisateur
skeivy
Admin
Admin
 
Messages: 3100
Inscrit le: 27 Avr 2009, 21:30
Localisation: Marseille 8éme.

Suivant

Retour vers Infos, articles, documentation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité