Page 1 sur 1

l'utérus pendant l'accouchement

MessagePublié: 04 Juin 2009, 11:26
par Nathalie
Le moteur utérin

L'utérus s'est laissé distendre tout au long de la grossesse tout en gardant une faible activité contractile. A terme, c'est un sac musculaire dont les parois sont relativement minces.

Le segment inférieur se forme en fin de grossesse ( c'est la que le chir. coupe pour la césa)
Lorsque le travail se déclenche, marqué par des contractions perçues par la mère, le moteur utérin devra successivement :

- Effacer le canal cervical restant et le transformer en un anneau souple ;(effacement)

ImageImageImageImage



Dilater cet anneau jusqu'à un diamètre de 10 cm ;(dilatation) -

2 à 3 cm-->>Image 7 à 8 cm-->>Imagedilatation 10 cm-->>Image


- Expulser le foetus dans le tube utérovaginal ainsi formé.(là il faut pousser pousser)

Image

Les contractions utérines du travail sont :


- Involontaires ;

- Intermittentes, rythmées et régulières ;

- Progressives dans leur durée et leur intensité ;

- Totales (c'est tout l'utérus qui se contracte) ;

- Douloureuses : la sensation douloureuse ne commence qu'après le début de la contraction et se termine avant la fin. Elle est variable selon les femmes.

Il est recommandé de bien connaitre toute cette "mécanique" car il est important le jour de la naissance de pouvoir visualiser les différentes étapes de la naissance. Le "lacher prise" est beaucoup plus facile quand on sait ce qu'il se passe. La douleur est gérée, canalisée et utilisée.

MessagePublié: 04 Juin 2009, 11:44
par Karine
Super !!! Trop bien illustré !!! Merci :D

MessagePublié: 04 Juin 2009, 11:47
par isa
Très instructif !!!

Isa

MessagePublié: 04 Juin 2009, 11:47
par searchb
Intéressant !!!

mais ...
ce jamais oublier que ça n'est que la vision théorique des choses !!!
car ...


- Expulser le foetus dans le tube utérovaginal ainsi formé.(là il faut pousser pousser)

pas toujours ...
s'il y a "réflexe d'éjection du foetus" le bb sort tt seul !!!
s'il y a "poussées réflexes" CA pousse tout seul, c'est le corps qui pousse, la femme pourrait taper le tarot en même temps que ça n'y changerait RIEN !


Les contractions utérines du travail sont :
- Involontaires ;

La femme peut quand meme avoir un impact sur ces contractions
me souviens d'une femme en MAP, arrivée en contractant, à 6 mois de grossesse ... le médecin - je le connais, il est exceptionnel - arrive, s'asseoit, prend la main de la femme, capte son regard et lui dit :
'c'est VOTRE corps ; vous POUVEZ reprendre le controle !!! regardez moi, on va respirer ensemble ; ça va s'apaiser ... "
il a passé un bon moment près de la femme, et peu à peu les contractions se sont apaisées ...
elle n'a accouché que presque à terme.

sinon, il semblerait que de nombreux facteurs psychiques ont un gros impact sur la survenue ou non des contractions ... sur leur maintien, sur leur ralentissement voire arrêt, sur leur efficacité même parfois.


- Intermittentes, rythmées et régulières ;

ouais ... sauf les contractions qui suivent un zoli diagramme de progression, c'est quand même pas la norme partout ...

- Progressives dans leur durée et leur intensité ;

pas toujours ...
les contractions pour ouvrir le col peuvent être très douloureuses, plus que les contractions de fin de travail (mais ces dernières peuvent être ressenties pire avec la fatigue et l'usure de x heures de travail douloureux derrière)

je vais mettre ce lien dans la récap de la physiologie normale du travail

MessagePublié: 04 Juin 2009, 11:48
par searchb
Tu as le lien d'origine, Nathalie ?

MessagePublié: 04 Juin 2009, 13:59
par Nathalie
d'accord avec toi pour tout SearcB :wink:
Je voulais effectivement illustré de façon théorique l'accouchement, histoire de visualiser uniquement le processus. Après tous les cas sont possibles. Moi avec 4 voie-basse aucune ne c'est déroulée de la même façon. Mais il y a toujours eu, contractions effacement, dilatation et expulsion.
Pour les multipares on voit souvent l'effacement et l'ouverture du col se faire en même temps et pas en 2 étapes successives. Pour mon dernier à 9 cm de dilatation bébé était encore bien haut. A 10 tout pile, ça poussait tout seul ...... bref chacun à sa petite histoire....
Mais il y a des étapes incontournables.

pour le lien je suis désolée il n'y en pas j'ai fait ça comme une grande.Le texte est pris en partie sur Docti et les images sur bébé.com

MessagePublié: 04 Juin 2009, 14:14
par Robine
Cool ! Merci !

Il faudra qu'on remette tout ça en ordre avec le post de search et les suites qui vont arriver pour faire un seul post complet à ce sujet ;)
(Physiologie d'un accouchement)

MessagePublié: 04 Juin 2009, 14:27
par Karine
Je sais que l'émotionnel joue beaucoup sur la mécanique, mais comme certaines mamans qui vont lire ce post vont devoir ingurgiter beaucoup d'informations, est-ce qu'on ne pourrait pas scinder le sujet en deux : la mécanique pure et dure d'un côté et le rôle de l'émotionnel ensuite, dans un autre post ?

En fait, je me rappelle du début où je récoltais des infos et où j'étais encore bien imprégnée des croyances infondées habituelles, et voir autant d'émotionnel (avec la part de culpabilité que cela peut entraîner quand on ne va pas bien, et même si Search a bien pris la peine de mentionner que la maman n'était coupable de rien) çà m'aurait fait fuir.
Qu'en pensez-vous ?

MessagePublié: 04 Juin 2009, 14:40
par Robine
Oui, pour moi au départ, c'était purement la physiologie d'un accouchement, si on parle de ça.
Je suis aussi ok de faire un post purement mécanique et un autre avec le psychologique (même si on sait toutes que tout est lié, mais se documenter sur la physiologie d'un accouchement est quelque chose de spécifique).

MessagePublié: 04 Juin 2009, 15:48
par searchb
Robine, tu fais comme tu le sens

tu prends ce que j'écris, tu divises, tu réorganises ... tu utilises comme besoin

MessagePublié: 04 Juin 2009, 16:11
par Mariposa
Je vais faire ma lourde mais est-ce que tout ça ne varie pas en fonction de la position dans laquelle on pousse?
Ma meilleure amie vient d'accoucher sur le côté gauche et elle m'a dit que le bébé n'a pas besoin de faire de rotation, perso ça me trouble... comment est-ce possible?

Et le bassin dans tout ça, quand "intervient-il"?

Pffffff, c'est dingue comme je me sens ignorante là d'un coup!

MessagePublié: 04 Juin 2009, 16:38
par searchb
Mariposa a écrit:Je vais faire ma lourde mais est-ce que tout ça ne varie pas en fonction de la position dans laquelle on pousse?
Ma meilleure amie vient d'accoucher sur le côté gauche et elle m'a dit que le bébé n'a pas besoin de faire de rotation, perso ça me trouble... comment est-ce possible?

Et le bassin dans tout ça, quand "intervient-il"?

Pffffff, c'est dingue comme je me sens ignorante là d'un coup!

à mon sens, quelle que soit la position maternelle, le bb est obligé de pivoter, faire sa rotation en descendant dans le bassin maternel - il est physiquement impossible de descendre "droit", il lui faut tourner.

les positions maternelles peuvent l'aider à pivoter et s'engager, le ralentir ou le bloquer ...
par ex bloquer les jambes largement écartées dans les étriers, c'est une aberration physiologique : ça "ferme" les ischions (voir le lien de cesarine sur la discu sur la physiologie de l'accouchement), et la seule manière d'ouvrir ses ischions c'est de fermer les jambes ...

la position sur le côté est "moins pire" que sur le dos ... mais c'est loin d'être une panacée si elle est imposée comme seule alternative à sur le dos.